N°453 - 02 Janvier 2006
Accueil | Contact | Abonnement | Pub | Archives

 
ECONOMIE
L’année de la visibilité et des doutes
PORTRAIT
Abdeslam Ahizoune : Président du directoire de Maroc Telecom : Il a hissé IAM à l’international
Aziz Akhennouch : PDG d’Akwa Holding : Le champion des acquisitions
Khalid Alioua : PDG du CIH : Celui qui a ressuscité le CIH
Larbi Belarbi : PDG de la Somaca : Il a sauvé l’activité du montage
Kamal Bensouda : Directeur Général d’Atlas Hospitality Morocco : L’enfant terrible de l’hôtellerie
Mohamed Berrada : PDG de la RAM : II a osé miser sur l’Afrique
Abderrahmane Chaoui Roqai : Directeur des Domaines de l’Etat : L’homme multi-compétences
Moulay Hafid El Alamy : Président du groupe Saham : Un stratège hors-pair
Ali Fassi Fihri : Directeur Général de l’ONEP : Il a “démocratisé” l’eau
Karim Ghellab : Ministre de l’Equipement et du Transport : Un gardien du libéralisme
Jamal Eddine Jamali : Directeur de la Production industrielle au MIC : Le sherpa de l’industrie
Samir Kheldouni Sahraoui : DG de Sogatour : Gestionnaire hors-pair
Abdelaziz Meziane Belfqih : Conseiller de SM le Roi Mohammed VI : Discret et crédible
Ahmed Nakkouch : DG de l’ONE : Véritable dynamo du PERG
Nourredine Omary : PDG de la Banque Centrale Populaire : Un banquier surdoué
Mohamed Ouakrim : Directeur Général de Barid Al Maghrib : Et la nouvelle Poste est née
Tariq Sijilmassi : Président du directoire du Crédit Agricole : Une vraie banque universelle
Omar Tazi : PDG de Sothema : Un patron bien rodé
Marc Thepot : Directeur Général d’Accor Maroc : Le chantre du tourisme
Karim Zaz : PDG de Maroc Connect : L’homme survolté
Articles du numéro précédent



N°453 - 02 Janvier 2006
 



 

 




Mohamed Ouakrim : Directeur Général de Barid Al Maghrib : Et la nouvelle Poste est née

Gazette du Maroc
02 Janvier 2006

Les 100 qui ont fait 2005

Incontestablement Mohamed ouakrim fait partie de ces managers marocains qui ont fait parler d’eux durant l’année qui vient de s’écouler. Celui qui préside aux destinées de Barid Al-Maghrib depuis 1998 a réussi en un laps de temps, à coups de réformes, à transformer son entreprise en un modèle dont on parlera beaucoup durant les années à venir. Et pour cause, l’année 2005 a été marquée par la mise en oeuvre du projet d'entreprise Vision 2008. «La poste devient un opérateur économique incontournable pour les entreprises leur offrant des services modernes et de qualité, au niveau des standards internationaux», indique Mohamed Ouakrim, directeur général de Barid Al-Maghrib.
D’ailleurs, cette nouvelle vision a permis à cette institution de jouer, aujourd’hui, le rôle d’une banque à part entière. En témoigne le développement de la monétique de Barid Al-Maghrib qui représente 12 % du système national avec la couverture des localités les plus éloignées souvent désertées par les banques.
«Dans le futur immédiat, notre objectif sera de vulgariser l’utilisation de la carte bancaire et la bancarisation de nouvelles franges de population», poursuit le patron de Poste Maroc. Les initiatives ne s’arrêtent pas là puisque le lancement de nouveaux produits d'assurance, d’épargne, de retraite et d’assistance à la portée de tous les citoyens sont en cours. A cet égard, la Poste du Maroc vient d’adopter une nouvelle identité visuelle et une nouvelle charte pour accompagner ses grands changements.
Tout ce beau chamboulement n’aurait pas été possible si Barid Al-Maghrib n’avait pas à sa tête un visionnaire de la trempe de Mohamed Ouakrim.
Car cet ingénieur émérite et lauréat de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications de Paris a beaucoup roulé sa bosse dans le domaine des télécoms ; ce qui lui a permis d’avoir une vision futuriste.


 

 

La Gazette du Maroc
Sondage
Le Maroc en 2006 ?
Sur la bonne voie
Peu de changements
Le pays est en régression

 Tour des Habous 13ème
 Avenue des F.A.R - Casablanca
 Maroc
Tél.: + (212) 22 54 81 50 à 52
Fax : + (212) 22 31 80 94
E-mail : info@lagazettedumaroc.com
© 2002-2004 Tous droits réservés