N°575 - 02 Mai 2008
Accueil | Contact | Abonnement | Pub | Archives

 
En Couverture
Les professionnels font confiance à Akhannouch : L’Agriculture à la croisée des chemins
BILLET
Développement rural : Le mythe de Sisyphe ?
ECONOMIE
Résultat de la CDG : 2007, une année très rentable
Contrat-programme de la Filière agrumicole : Cap 2020
TOURISME AU MAROC : Sus au marché chinois !
Delta Holding : Un géant du BTP
Articles du numéro précédent



N°575 - 02 Mai 2008
 



 

 




Delta Holding : Un géant du BTP

Adama Sylla
02 Mai 2008

Avec ses 20 sociétés, Delta Holding est devenu un géant du secteur marocain du BTP. C’est avec sa taille critique que le groupe fondé et présidé par Hadj Fahim a franchi le pas de la Bourse.

Hadj Fahim, PDG de Delkta Holding.

Nous introduisons en Bourse un groupe rentable et organisé. Cette introduction s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Delta Holding visant à financer son développement futur en s’appuyant sur ses fonds propres et à renforcer entre autres sa politique de transparence et de performance, mais aussi à accroître sa notoriété et sa proximité auprès des investisseurs institutionnels, des partenaires et du grand public». C’est par ces paroles simples que Hadj Fahim, président fondateur de Delta Holding, a présenté l’introduction en Bourse de son groupe. L’entrepreneur, qui a réussi à s’imposer dans les infrastructures à travers quasiment tout le Royaume, réalise ainsi une entrée en grande pompe sur le marché boursier. En clair, l’introduction en Bourse de Delta Holding se fera par cession de 640.000 actions et par émission de 380.000 autres. Au total, l’opération porte sur 1.020.000 actions, qui seront cédées pour un prix variant entre 870 et 920 DH l’unité. Soit un montant global compris entre 887 et 938 millions de DH. La période de souscription est fixée entre le 24 avril et le 2 mai inclu. La société se réserve toutefois le droit de clôturer la souscription de manière anticipée dès ce 25 avril. Les actions de la société seront cotées pour la 1ère fois le 15 mai au premier compartiment de la Bourse des valeurs de Casablanca. Douze organismes composent le syndicat de placement (Attijariwafa bank, BMCE Bank, Société Générale, Crédit du Maroc, Crédit du Maroc capital, Artbourse, Safabourse, Eurobourse et Dar Tawfir) avec pour chef de file Attijari intermédiation, Sogebourse et BMCE capital Bourse. Au niveau de la structure de l’offre, 5 types d’ordre ont été retenus. Le premier est réservé aux salariés de Delta Holding SA et de ses filiales. Le nombre d’actions offertes à ce type d’ordre est de 51.000 actions (soit 5% du nombre total et 1,2% du capital social de la société après augmentation de capital). Les types d’ordre 2 et 3 sont réservés aux personnes physiques marocaines et étrangères (résidentes ou non résidentes) ainsi qu’aux personnes morales. Ces types d’ordre bénéficient chacun de 15% du total des actions offertes et de 3,5% du capital social. Aucun minimum de souscription n’est prévu pour le type d’ordre 2. Le montant maximum pouvant être demandé étant fixé à 250.000 DH. Le type d’ordre 3, quant à lui, fixe comme condition de souscription un strict minimum de 250.000 DH et un maximum de 10 millions de DH. Le type d’ordre 4 se voit attribuer 510.000 actions (soit 50% du nombre total d’actions offertes et 11,6% du capital social). Il concerne les OPCVM, les entreprises d’assurance et de réassurance, les organismes de pension et de retraite, la CDG et les banques. Sont également visées les personnes morales étrangères telles que les institutionnels de l’investissement et les fonds collectifs agréés. Enfin, le type d’ordre 5 bénéficie de 153.000 actions (soit 15% du nombre total d’actions offertes et 3,5% du capital social). Il est réservé aux sociétés anonymes de droit marocain et aux sociétés de capitaux, de droit étranger, justifiant de plus d’une année d’existence au 1er avril 2008 et ayant comme activité principale ou régulière l’investissement en valeurs mobilières ou en actions. Aucun nombre de titres minimum n’est prévu pour ce type d’ordre. Le montant maximum pouvant être demandé étant de 50 millions de DH.

Objectifs de l’opération

«La présente opération d’introduction en Bourse de Delta Holding est réalisée selon une procédure mixte de cession de 16 % du capital social et d’augmentation de capital à hauteur de 9,5 % du capital social», souligne Faouzi Moussaif, directeur délégué chez Société générale, co-conseiller et co-coordinateur global de l’opération avec Attijari Finances Corp, filiale de la banque d’investissement d’Attijariwafa bank. Rappelons qu’avant l’IPO, la structure du capital de Delta Holding était dominée par la famille Fahim à hauteur de 79,90 %. Le reste est partagé entre les institutionnels pour 5 % et la société HFI (une société créée pour gérer les intérêts de la famille Fahim hors champs d’action de Delta Holding) pour 15,09 % des parts. «En 2008, six investisseurs ont rejoint le groupe. Participation réduite à 72,17%
L’objectif visé est d’institutionnaliser la société avec des institutionnels qui vont accompagner le groupe dans la durée. Un poste d’administrateur pour représenter ce pool d’investisseurs au Conseil d’administration a été également prévu», rappelle Hadj Fahim. Il s’agit de Attijariwafa bank, CIMR, EIIC, Fipar Holding, MCMA et Wafa Assurance. Ainsi, tout compte fait, après l’introduction, le capital de Delta Holding devrait évoluer de la sorte. La famille Fahim verra sa participation se réduire à 72,17%. La part des institutionnels devrait se stabiliser à 4,75%. Les 23,29% restants représenteront le flottant en Bourse. C’est ainsi que dans cette opération d’introduction en Bourse, les deux organismes de conseil et coordination (Attijariwafa bank et Société Générale) ont introduit quelques nouveautés, dont la première est en phase avec l’un des objectifs de l’opération qui consiste à répondre aux besoins d’avoir dans le tour de table de la société des institutionnels qui vont accompagner le groupe dans la durée et lui apporter une vision stratégique. En effet, la part des institutionnels représente près de 65 % de l’offre (type d’offre IV et V). «Cela permettra également de faire face aux tensions observées sur le marché secondaire des premiers jours issus de la cotation», ajoute Anas Berrada, DG d’Attijari Finances Corp. Deuxième société à s’introduire sur la place casablancaise cette année, Delta Holding compte lever dans cette opération un montant global qui avoisine le milliard. «Nous avons prévu une opération sans levier financier pour éviter l’effet sur souscription. C’est l’une des premières fois depuis 2 ans, pour une introduction qui frôle le milliard, qu’on prévoit une opération sans levier», ajoute Anas Berrada. Et de citer la troisième innovation de l’opération qui concerne les personnes morales qui ont vocation à investir dans les valeurs mobilières. «Pour ces sociétés, nous avons prévu une allocation discrétionnaire, intégrant des critères précis de sélection», souligne-t-il. En effet, ayant pris conscience du caractère spéculatif de certains souscripteurs de cette tranche, les organismes de conseil et coordination, en concertation avec le CDVM, ont décidé pour ces investisseurs d’imposer un minimum de 20% en «cash» au moment de la souscription. Mais pourquoi avoir attendu aujourd’hui pour s’introduire ? «C’est le bon moment aussi bien pour Delta Holding que pour le marché. La décision est bien mûrie depuis 2004, année où le groupe a atteint sa taille critique», précise Faouzi Moussaif. En effet, lors de son trentième anniversaire fêté avec l’ensemble du personnel en 2004, et suite aux recommandations des participants, de nouveaux axes de développement ont été tracés. «Il a ainsi été décidé d’investir dans les concessions de service public et de développer les activités à l’international en exportant ses métiers et ses produits», souligne Hadj Fahim.


 

 

La Gazette du Maroc
Sondage
Le Maroc en 2006 ?
Sur la bonne voie
Peu de changements
Le pays est en régression

 Tour des Habous 13ème
 Avenue des F.A.R - Casablanca
 Maroc
Tél.: + (212) 22 54 81 50 à 52
Fax : + (212) 22 31 80 94
E-mail : info@lagazettedumaroc.com
© 2002-2004 Tous droits réservés